Les jardins du château de Chambord

Le visiteur qui arrive devant le plus célébre des châteaux de la Loire est frappé par la beauté et la majesté des jardins du château de Chambord. Pourtant, il n'existe pas à la connaissance des historiens de jardins ambitieux au temps de François 1er. Tout au plus un jardin potager, entouré d'une palissade, proche de l'aile de la chapelle. Découvrez ensemble l'histoire et la genèse des jardins de Chambord tels que nous les connaissons aujourd'hui.

Jardins de Chambord

Les jardins à la française de Louis XIV à Chambord

Si la principale réussite de Louis XIV reste évidemment le Château de Versailles, le monarque a montré un réel intérêt à Chambord et a réalisé plusieurs chantiers d'aménagement, à l'intérieur comme à l'extérieur. Ainsi, il confie Jules Hardouin-Mansart le soin de réaliser des jardins réguliers et bien ordonnés destinés à mettre en valeur la grande façade. Chambord est notamment entouré de douves qui profitent de l'eau de la rivière Cosson et permettent de drainer les terrains aux alentours, alors marécageux.

1 Jour(s)
À partir de 192,00 €
1 Jour(s)
À partir de 170,00 €

Des jardins réaménagés au XVIIIème siècle

Le roi de Pologne séjourne à Chambord pendant 8 ans, de 1725 à 1733. Stanislas Leszczynski se plaint alors aux autorités royales françaises de nuisances provoquées par des eaux stagnantes aux abords du château : les épidémies de paludisme sont alors fréquentes et potentiellement mortelles pour les personnes infectées. En 1730, les autorités françaises reprennent donc les travaux qui s'étaient arrêtés en 1730 : création de ponts, de digues, l'élevation de murs et la construction de terrasses artificielles, l'ajout de terre et des travaux de terrassement permettent d'assainir considérablement les lieux. Un canal est aménagé pour mieux réguler les eaux du Cosson.

Un jardin à la française est planté dans la foulée, il occupe une superficie de 6,5 hectares. Son entretien est confié à Jean-Baptiste Pattard.

La renaissance des jardins du château de Chambord

Avec la Révolution française, les jardins de Chambord ne sont plus du tout entretenus et deviennent de véritables friches, envahies par les herbes folles, les buissons et les arbustes. Quand Henri de Bourbon rachète le château, il décide de simplifier les jardins par souci d'économie : les jardins de Chambord consistent essentiellement en une alternance d'allées sablées et de pelouses, avec ici et là quelques rangées d'arbustes. Il revendra le château en 1930.

Dans les années 1970, les arbustes sont arrachés et seules les pelouses sont conservées. 

11 heure(s)
À partir de 340,00 €

Nous devons attendre les années 2010 pour qu'un ambitieux projet cherche à offrir au château de Chambord des jardins dignes de sa splendeur. Les chiffres du chantier en cours donnent le tournis :

 

  • plus de 600 arbres
  • 800 arbustes
  • 200 rosiers
  • 15 250 plantes qui servent à délimiter les bordures
  • près de 19 000 m² de pelouses.

 

Ce chantier a été réalisé en quelques mois seulement : depuis mars 2017, vous pouvez admirer lors de votre visite les nouveaux jardins de Chambord à la française.

Le parc entourant le Château héberge de nombreuses espères sauvages. Découvrez avec nous tous les secrets de la faune et flore de Chambord.