La célébration de l'anniversaire du débarquement

Le 6 juin 2014 furent organisées les commémorations pour le 70e anniversaire du D-Day (Jour J en français), soit le jour où les soldats alliés arrivèrent sur les plages débarquement en Normandie et permirent par la suite la Libération de la France. Les célébrations ont lieu chaque année depuis le 6 juin 1945.

65e Commémoration du débarquement allié

©Jean-Pierre Dalbéra

La première commémoration

En juin 1945, l’armistice n’a été signé que depuis quelques semaines et Paris était libéré depuis moins d’un an. L’engagement des troupes alliées pour la Libération française est reconnu. Un document à la télévision « Un an a passé » fut diffusé dès le 15 juin 1945. Il explique le débarquement près d’Arromanches et la commémoration de cet événement. La cérémonie eut lieu sur la plage en présence de l’ambassadeur du Royaume-Uni Duff Cooper et de son épouse Diana Cooper.

Très tôt, l’anniversaire du débarquement est devenu un événement majeur jouissant d’une forte communication. La guerre a fait de nombreuses victimes et a appauvri considérablement le pays. La commémoration du sacrifice des Alliés permet de raviver les souvenirs pour ne plus reproduire les erreurs du passé.

Un événement pour la paix

La commémoration des débarquements en Normandie fut durant un long moment une célébration militaire. Elle se déroulait avec discrétion sur les lieux de mémoire, seules quelques grandes dates faisaient l’objet de plus grandes cérémonies.

Depuis les années 80, la commémoration de la bataille de Normandie est également un événement qui porte une fonction diplomatique. Retransmise à la télévision, la cérémonie se déroule autour d’une succession de discours et de spectacles en hommage aux troupes qui ont péri sur les fronts normands. Les programmes s’articulent sur le rappel des sacrifices réalisés pour libérer la France, mais aussi sur l’horreur de la guerre à ne pas répéter. Par leur présence, les chefs d’État confirment la paix qui règne aujourd’hui entre les belligérants de la guerre de 39-45.

Reconstitution et devoir de mémoire

Des associations d’anciens combattants ainsi que des passionnés d’histoire se donnent rendez-vous chaque été en Normandie pour commémorer le débarquement du 6 juin 1944. Les traces de ce tournant de l’histoire de France sont nombreuses et nous sommes très bien documentés sur les lieux qui furent décisifs dans la bataille de Normandie.

Il n’est pas rare de croiser dans les rues normandes une jeep conduite par de jeunes personnes en tenue de l’armée américaine des années 40, en route vers un lieu de commémoration à laquelle ils participent. Les batailles sont reconstituées, sans violence, pour montrer au public les déplacements des armées. Des ballets aériens sont également organisés pour admirer la maniabilité et la puissance des avions qui permirent d’amener les troupes aéroportées.