Tourisme dans le Massif de la Sainte Baume

Visitez la Provence peut se faire côté ville ou côté nature, près de la mer ou dans les terres. Non loin d'Aix en Provence et Marseille, le Massif de la Sainte-Baume accueille les pèlerins près de deux mille ans. Les randonneurs se sont approprié les lieux depuis quelques décennies. Découvrez un lieu étonnant, où la nature épouse la spiritualité.

Une montagne au coeur de la Provence

Moins élevé que le Mont Ventoux, appelé le géant de Provence, le Massif de la Sainte Baume n'en demeure pas moins une véritable montagne, qui culmine à 1148 mètres d'altitude, au Joug de l'Aigle et au signal des Béguines. Cette altitude respectable confère à la Sainte Baume un caractère particulier : la végétation demeure essentiellement méditerranéenne, mais des arbres plus septentrionaux s'accrochent aux versants nords du massif. Le froid y règne en hiver et c'est ici que l'on fabriquait la glace consommée jadis, avant l'arrivée du congélateur. Elle était fabriqué pendant l'hiver au coeur de la Sainte Baume et acheminée à dos de mulet jusqu'aux maisons bourgeoises d'Aix et Marseille.

Mais la véritable magie de la Sainte-Baume, qui fascine les visiteurs venus du monde entier, c'est son histoire religieuse. Les lieux sont étroitement liés à la tradition chrétienne et les pèlerins qui s'y rendent aujourd'hui placent leurs pas dans les traces de rois, d'archevèques, de princes et de simples hommes animés par une fois ardente. Visitons ensemble ces lieux extraordinaires !

La Sainte Baume en hiver

Marie-Madeleine et la Sainte-Baume

À l'époque où Marseille était grecque, on venait ici célébrer un culte de la fécondité. Vers 60 après JC, un poète latin, Lucain, évoque dans ses écrits un bois sacré situé dans le massif. Certains lieux, comme la Grotte aux Oeufs, qui doit son nom à la présence d'anciens oeufs déposés là par des croyants, confirment le culte de la fécondité associé à cette montagne

Mais c'est à Marie Madeleine que l'on doit la notoriété des lieux. Selon la tradition, elle serait venue se recueillir et prier ici après la crucifixion. Elle aurait élu domicile dans une grotte d'où les anges l'emportaient au ciel chaque jour. Dès 415, un monastère est érigé sur les lieux mêmes et le site devient un pèlerinage réputé au Moyen-âge: plusieurs papes s'y rendent, ainsi que le roi Saint-Louis. 

La grotte se visite, que l'on soit croyant ou non, chrétien ou d'une autre confession. L'église est taillée dans la roche, le monastère s'accroche à la falaise, défiant le vide. Une hôtellerie accueille les pèlerins comme les visiteurs, randonneurs ou simples curieux. La visite de la grotte et du massif de la Sainte Baume peut être complétée par une découverte de la Basilique de Saint Maximin, imposant édifice datant du Moyen-âge.

La Sainte Baume en été

Randonnées dans le massif de la Sainte-Baume

Si le massif se visite pour son patrimoine religieux, il est aussi un lieu incontournable pour les amateurs de nature et de randonnée. Au pied de la grotte, aux alentours des 650 à 900 mètres d'altitude, s'étend une "forêt relique" composée d'arbres que l'on retrouve normalement plus au nord. La même forêt sacrée dont parlait Lucain. Les amateurs de randonnée sillonnent les nombreux chemins et sentiers qui louvoient entre les arbres. 

Les randonneurs peuvent aussi partir à la découverte des glacières, d'immenses trous creusés dans le sol où se formait la glace en hiver et qui était revendue à Marseille et dans les villes avoisinantes. 

Au pied du massif, à deux pas du charmant village provençal de Gémenos, la Forêt de Saint Pons, avec ses sources et son abbaye cistercienne du XIIIème siècle, attire les promeneurs et offre un lieu de départ sympathique pour les marcheurs.

Le VTT, l'escalade sont aussi pratiqués dans le Massif de la Sainte Baume, et les escaladeurs viennent de loin pour s'attaquer aux longues voies du Pic de Bertagne, qui culmine à 1042 mètres.

La vue depuis les crêtes sommitales est incroyable. Par temps clair, le regard porte sur la Sainte Victoire et les Alpes au Nord, et la mer au Sud. On distingue bien les collines et massifs autour de Cassis, les îles des Embiez et même la rade de Marseille et les plus hauts immeubles de la ville.

Informations pratiques

Se rendre au Massif de la Sainte Baume :

Plusieurs routes pénètrent au coeur du massif. Au sud-ouest, une route (D2) part de Gémenos et serpente jusqu'au col de l'Espigoulier. Au nord, trois routes permettent de rallier Plan d'Aups, la commune la plus proche de la grotte de la Sainte Baume : l'une débute à Auriol (D45A), l'autre à Saint Zacharie (D480), la dernière passe par Nans les Pins (D80). À l'est enfin, une route rallie Plan d'Aups à Mazaugues (D95).

De nombreux hébergements vous permettent de loger dans les environs. Des campings, des hôtels, des chambres d'hôtes vous feront bon accueil si vous décidez de rester plusieurs jours dans le coin. 

Conditions d'accès :

La Sainte Baume est accessible toute l'année. Attention néanmoins : en situation de sécheresse, l'accès aux forêts et sentiers peut être interdit pour limiter les risques d'incendie. Vous pouvez vous renseigner en avance auprès des syndicats d'initiatives locaux :

  • Office de Tourisme de Plan d'Aups : Hostellerie de la Sainte Baume, 83640 Plan d'Aups Sainte Baume. Téléphone : 04 42 72 32 72
  • Office de Tourisme de Gémenos : Cours Pasteur, 13420 Gémenos. Téléphone : 04 42 32 18 44

 

    Autres massifs provençaux