EUR

Langue

Devise

EUR- Euro
ARS- Peso Argentino
AUD- Australian Dollar
BRL- Real Brasileiro
GBP- English Sterling Pound
CAD- Canadian Dollar
CNY- 元人民币
HKD- Hong-Kong Dollar
JPY- 日本円
MXN- Peso Mexicano
CHF- Franc suisse
USD- US Dollar

Types de vins : rouges, rosés, blancs

Le vin est une boisson alcoolisée, obtenue grâce à la fermentation du raisin. Chaque région française est cataloguée comme donnant des vins d’un style particulier. Entre les différents rosés, rouges, et blancs, on s’y perd parfois. Petit tour d’horizon des différents types de vins existants, pré-requis utile avec un peu d'oenotourisme et la visite d'un vignoble en notre compagnie. 

La complexité des vins rouges

Un vin rouge est obtenu par la fermentation du moût de raisins noirs en présence de la pellicule, des pépins et éventuellement de la rafle. Le temps plus ou moins long de cette fermentation varie selon le type de vin voulu, les caractéristiques de chaque vendange et les traditions liées au terroir viticole de production. C’est la cuvaison qui peut varier d’une semaine au maximum pour obtenir des vins légers et souples, jusqu’à trois ou quatre semaines pour des vins de garde (qui ont la capacité de bien vieillir).

Les vins rouges légers, de couleur claire, sont des vins à boire dans leur jeunesse. On peut citer le Beaujolais, le Touraine, les coteaux du Lyonnais, les petits Bourgognes ou les vins de Savoie.

Concernant les rouges frais et croquants, légers en bouche et à dominante fruitée, encore jeunes, à boire sur des plats simples ; citons certains vins de Provence, les crus du Beaujolais, les vins de Fronton et de Gaillac, les Saumur-Champigny…

Pour accompagner les gibiers et les viandes saignantes, les rouges charpentés et très parfumés, doté d’un beau potentiel de garde comme les Bourgognes 1er crus, les Bordeaux de la rive droite, les Pomerol, Chinons et Saint-Nicolas de Bourgueil etc, seront parfaits.

Les rouges tanniques et de garde sont des vins puissants, âpres dans leur jeunesse, nécessitant au moins 5 années de garde avant de commencer à révéler leurs arômes d’évolution. On peut par exemple citer les vins du Haut Médoc (Pauillac, Margaux…), les vins du Sud-Ouest (Cahors et Madiran), et certains très grands Bourgogne des Côtes de nuits (Chambertin, Vosne-Romanée…).

Les vins blancs : entre cépages et production

Le vin blanc est élaboré à partir de raisins blancs (pellicule de couleur verte ou jaune) ou de raisins noirs à chair blanche. Certains cépages sont très connus comme le chardonnay, le sauvignon. Les vins blancs se produisent dans toutes les régions où pousse la vigne. Il est traité de façon à conserver une couleur jaune transparente au produit final. Il existe une grande variété de vins blancs, comme il existe une grande quantité de cépages, de modes de vinification différentes etc.

Il existe des vins blancs légers : plutôt acide, de couleur pâle et qu’il faut boire tôt. Par exemple, le gros plant du Pays nantais, le Bourgogne aligoté, le Muscadet sur lies, les vins de Savoie ou le pinot blanc d’Alsace etc. Concernant les blancs plus aromatiques et moins acides, plus parfumés, ils peuvent se boire jeune ou après quelques années de garde. On peut citer les Bourgognes blancs, chablis, vins d’Alsace, vin du centre de la Loire (Quincy, Sancerre, Pouilly fumé…).

Pour les blancs tendres et fruités, l’acidité ne domine plus en bouche dans ces vins agréables à boire jeunes, fréquents dans le sud de la France. Par exemple les Côtes-du-rhône, vins blancs du Roussillon…

La diversité des vins rosés

Le vin rosé se décrit comme un produit issu de la fermentation alcoolique des raisins noirs (mais à jus blanc). Les cépages qui servent à l'élaboration des vins rosés sont très nombreux et ne servent pas uniquement à la production de rosés puisqu'ils servent aussi à la production des vins rouges. Selon les régions on peut citer : Le cabernet franc, le merlot, le pineau d'Aunis, le pinot noir, le gamay, le cinsaut, le grenache noir, le tibouren, la syrah, etc…

Il existe des types de vins rosés frais et légers, à la couleur claire comme les rosés de Provence et de Loire.

Vous pouvez également privilégier sur votre table des vins rosés plus gourmands et très fruités, avec une couleur plus colorée, sur des nuances de jus de framboise. On peut citer les rosés du Sud-Ouest et du Languedoc, ou encore du Bordeaux Clairet.

En règle générale, il est plutôt difficile d’obtenir un vin rosé à la fois fruité et équilibré, de maîtriser sa couleur et surtout d’être régulier d’un millésime à l’autre.

Grace à nos conseils, vous ne serez plus jamais désemparé devant toute cette complexité !