Les Foires de Champagne au Moyen-âge

Les foires de Champagne ont contribué à la prospérité de la cité médiévale de Provins. Sans elles, point de monuments remarquables, remparts impressionnant, donjon octogonal et autres merveilles touristiques et historiques. Découvrez les Foires de Champagne au Moyen-âge !

La situation idéale du Comté de Champagne

Ville de ProvinsLe succès des Foires de Champagne s'explique notamment par la position remarquable du comté, au carrefour des grandes routes commerciales. Au sud, les marchands italiens qui commerçaient notamment avec l'Orient et diffusaient dans toute l'Europe occidentale les merveilles de la route de la soie. Au nord, la riche contrée de Flandres, connue pour ses draps de Laine. Et dans le comté, des routes carrossables, des voies navigables facilitant les échanges.

Mais la localisation de Provins et des autres villes du comté n'explique pas à elle seule le succès des Foires de Champagne. Les institutions solides que représentaient les organisations, les comtes d'un côté, mais aussi l'église de l'autre, les nombreuses infrastructures disponibles participaient pleinement du succès de ces événements commerciaux. Plusieurs chartes, élaborées et signées sous l'égide de Thibaut IV de Blois, garantissaient certains droits aux forains, marchands ou acheteurs. Les monnais qui avaient cours à Provins et ailleurs dans le comté étaient des références. Le Marc de Troye est apparu en 1147 et a été adopté ensuite par Paris. Le denier provinois était apprécié jusqu'en Italie et considéré comme une monnaie fiable.

9 heure(s)
À partir de 65,00 €
10 heure(s)
À partir de 340,00 €

L'innovation était de mise, et les Foires de Champagne ont contribué à l'élaboration de techniques bancaires poussées. Portées par la confiance des différents acteurs, les lettres de change se sont véritablement développées durant le XIIIème siècle.

L'Eglise était très présente et très impliquée dans l'organisation de ces grands événements. Les abbayes, les évéchés tiraient en effet d'importants bénéfices de ces foires et avaient tout intérêt à ce qu'elles se déroulent du mieux possible.

Foires de Provins et d'ailleurs

En réalité, il n'y avait pas une seule foire en Champagne, mais plusieurs événements qui se répétaient chaque année.

  • Début janvier : foire « des Innocents »  à Lagny-sur-Marn
  • De la mi-carême à la Passion : foire de Bar-sur-Aube
  • Durant la semaine de la passion : foire de Sézanne
  • Mai : foire Provins, aussi appelée "foire chaude de Saint-Quiriace".
  • Fin juin / mi juillet : foire de la Saint-Jean à Troyes
  • Septembre / octobre : foire de Saint-Ayoul, dite foire froide, à Provins
  • Novembre / décembre : foire de la « Saint-Remi » à Troye

Chaque événement mettait en valeur certaines marchandises ou certaines professions. Provins, par exemple, était réputé pour ses draps. On y trouvait les productions locales, celles de Troyes par exemple, mais aussi les draps des Flandres, d'Anvers, et ceux d'Angleterre (Stamford). 

Aujourd'hui encore, les fêtes médiévales de Provins remettent au goût du jour cette très ancienne tradition foraine de la Champagne.