La Tour César à Provins

Cet impressionnant donjon médiéval situé à Provins doit son nom à une vieille légende. Si on en croit la tradition, en effet, la grosse tour qui domine la ville aurait été bâtie par Jules César. Si la réalité est autre, cet édifice compte parmi les attractions touristiques incontournables de cette ville classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Tour César à Provins

La construction de la Tour César

Un simple coup d'oeil à cette tour et n'importe quel amateur d'Histoire un tant soit peu averti verra que la Tour César n'a rien à voir avec les Romains. Ce donjon n'en est pas moins ancien : une charte de Thibaud II la mentionne en 1137 : la tour sert alors de limite au périmètre de la foire.

Son emplacement est stratégique : implantée sur un éperon rocheur, elle permettait à la fois de voir plus loin, et d'observer ainsi la ville et la campagne environnante, tout et bénéficiait d'une protection naturelle supplémentaire en cas d'attaque. À cheval sur les remparts, elle venait renforcer les fortifications et pouvait le cas échéant servir de refuge aux seigneurs et à la garnison.

9 heure(s)
À partir de 65,00 €
10 heure(s)
À partir de 340,00 €

Il est à noter que la Tour César a légèrement évolué au fil des siècles. Ainsi, le toit et la charpente ne sont pas d'époque et datent de la Renaissance, plus précisément des  XVIe et XVIIe siècles. Au Moyen-âge, les participants à la foire voyaient donc un donjon couronné par d'imposants créneaux et merlons.

Une architecture unique en son genre

La Tour César intrigue et séduit par son architecture si particulière. Carré à sa base, le donjon devient octogonal à la mi-hauteur. Quatre tourelles viennent compléter le dispositif défensif au niveau du premier chemin de ronde. Une imposante muraille en pierre a été ajoutée par les Anglais en 1432, vers la fin de la guerre de cent ans. 

Enfin, un second chemin de ronde crénelé est situé au sommet de la tour, ainsi qu'une petite tour de guet.

Utilisée comme beffroi, la Tour César comptait à l'origine six cloches. Mais elles ont été brisées puis fondues durant la Révolution Française, et ont servi à fabriquer des canons et des pièces de monnaie. Seule une cloche subsiste, la plus grosse : elle pèse 3 tonnes pour un diamètre avoisinant 1,50m ! Vous pouvez y lire l'inscription suivante : « En l'an 1511, ayant été fondue / De Quiriace on me donna le nom, / Je règne dans les airs et chasse de la nuée / Diable, tonnerre et grêle par mon nom ». Elle abrite aussi les cloches de l'église Saint-Quiriace.

L'intérieur de la Tour César

Au rez-de-chaussée, une grande salle voûtée avait vocation d'entrepôt et servait à l'intendance. Un étage au-dessus, une salle proposant des dimensions semblables mais offrant une meilleure hauteur sous plafond, était le centre névralgique du donjon. On l'appelle aujourd'hui "salle des gardes". Des escaliers partent de cette salle pour rejoindre la salle basse, évoquée ci-dessus, mais aussi la chambre du gouverneur et les chemins de ronde. Un "trou de service" joue le rôle d'interphone primitif : il était utilisé pour communiquer avec le chemin de ronde supérieur. Les cachots sont quant à eux accessibles par d'étroits couloirs percés dans l'épaisseur des murs. 

Visitez la Tour César et plongez dans la vie quotidienne des soldats et chevaliers du Moyen-âge, qui montaient la garde et vivaient dans ce lieu impressionnant. Des projections d'images et de sons permettent de s'immerger totalement dans une ambiance médiévale très présente.

Informations pratiques

Vous souhaitez visiter ce témoignage de l'architecture militaire médiévale ? Voici quelques informations pratiques bien utiles pour préparer votre excursion.

Les horaires changent en fonction des saisons. En haute-saison, du mois d'avril au début du mois de novembre, la Tour César est généralement ouverte tous les jours de la semaine de 10h à 18h00. Les heures d'ouverture sont plus restreints en hiver, avec une ouverture retardée à 14h00 et une fermeture avancée à 17h00.

Adresse : Rue de la Pie, 77160 Provins