Port de Honfleur : visite d'une station balnéaire touristique

Honfleur est une des communes portuaires de Normandie les plus appréciées par les touristes. Elle est célèbre pour son ambiance de village et ses maisons colorées. Si on vous demandait notre avis pour savoir que visiter en Normandie en dehors des plages du Débarquement, la réponse serait peut-être Honfleur. la La vieille ville chargée d’histoire fut préservée lors de la Seconde Guerre Mondiale, pour le plus grand plaisir des visiteurs qui peuvent en apprécier son authenticité.

Honfleur : visite d'un porte attachant et pittoresque

Située face au Havre, Honfleur est particulièrement accessible par la route. Le patrimoine de cette ville fortifiée au XIVe siècle est à découvrir à travers ses différents quartiers historiques. C’est avant tout une zone portuaire renommée qui fit commerce durant la Renaissance avec les Antilles, le Canada, ou encore les Açores et l’Afrique. S'offrir une visite d'Honfleur, c'est s'immerger dans un passé toujours bien présent.

Parmi les sites à voir, on peut noter les Greniers à Sel. En effet, le sel a très longtemps été un des seuls moyens de conservation du poisson fraîchement pêché. Pour ceux qui apprécient l’architecture, c’est à Honfleur qu’on trouve la plus grande église française en bois avec un clocher séparé. L’église Sainte-Catherine fut bâtie sur les fondations d’une ancienne construction détruite durant la guerre de Cent Ans. Elle est classée aux monuments historiques depuis 1879.

Si vous souhaitez visiter un musée original, nous vous conseillons Les Maisons Satie, du nom de l’artiste Erik Satie qui naquit ici. Sa vie et son œuvre y sont présentées dans une scénographie qui allie sons et lumière, à l’image de l’homme qui collabora avec les grands noms de son époque tels que Georges Braque, Jean Cocteau, et Pablo Picasso. Vous l'aurez compris. À Honfleur, la visite des sites prisés par les peintres célèbres est incontournable !

Honfleur durant la Seconde Guerre Mondiale

Honfleur est une ville portuaire du Calvados dans l’Estuaire de la Seine à une soixantaine de kilomètres de Sword Beach. Située sur la rive ouest de la Seine, elle n’assista pas au débarquement en Normandie. Le groupement belge de la brigade Piron libéra la ville de l’occupation.

Le Vieux Bassin de Honfleur et son port

Opération kamikaze allemande

Pour répondre au débarquement allié du 6 juin 1944, la marine allemande (Kriegsmarine) prend l’initiative d’une opération suicide. Des soldats volontaires embarquent dans des vedettes transportant 300 kilos de charge explosive. Il s’agit des K-Flottillen dont deux vagues sont lancées à la fin du moins de juin contre les forces alliées présentes à l’Ouest de l’estuaire de la Seine. Un seul de ces navires a pu atteindre son objectif sans être détruit en chemin par des tirs de canon et de mitrailleuses.

Cette tentative de riposte montre la prise de conscience de l’armée allemande de l’attaque massive réalisée contre elle. Encerclés par les troupes britanniques à l’Ouest et les soldats belges à l’Est, les ports de Honfleur et du Havre représentent une opportunité pour rejoindre facilement Paris. La libération du Havre le 12 septembre 1944, situé sur la rive droite de l’estuaire, marque pour beaucoup d’historiens la fin de la bataille de Normandie.

25min
À partir de 230,00 €

La libération de Honfleur

À l’écart par rapport aux premières zones de conflit du débarquement en Normandie, la ville ne subit presque aucun dégât durant la Seconde Guerre Mondiale. Elle fut épargnée par les bombardements, ce qui ne fut pas le cas de sa voisine Le Havre.

La brigade Piron, du nom du colonel Jean-Baptiste Piron, libéra Honfleur le 25 août 1944 de l’occupation allemande. Le lendemain, elle passa sous l’autorité de la 49ème division britannique. Cette unité militaire belge présente pour la bataille de Normandie participa aux côtés des Alliés à la libération des Pays-Bas et de la Belgique.

Visite d'un patrimoine préservé de la guerre

Le port de Honfleur est apprécié pour ses façades colorées. Elles inspirèrent de grands noms tels que Claude Monet et Gustave Courbet pour former l’« école de Honfleur ». Le Vieux Bassin fut de nombreuses fois représenté jusqu’à devenir la vue pittoresque de la ville. D’une superficie de quasi un hectare, les maisons qui la bordent sont inscrites en 1933 au titre des monuments historiques. Le port autrefois destiné à l’activité de pêche abrite aujourd’hui des bateaux de plaisance.

Le port de Honfleur ne fut pas directement atteint par les débarquements en Normandie. C’est un des rares villages à être sorti quasiment intact de la guerre. Situé dans l’estuaire de la Seine, son port permettait d’abriter les troupes de la marine allemande. L’arrivée des troupes alliées au Havre comme objectif prioritaire permit à notre petit port si charmant d’être libéré par la même occasion.