EUR

Langue

Devise

EUR- Euro
ARS- Peso Argentino
AUD- Australian Dollar
BRL- Real Brasileiro
GBP- English Sterling Pound
CAD- Canadian Dollar
CNY- 元人民币
HKD- Hong-Kong Dollar
JPY- 日本円
MXN- Peso Mexicano
CHF- Franc suisse
USD- US Dollar

La Mère Poulard : le secret d'une omelette savoureuse

L'omelette de la Mère Poulard est devenue, au fur et à mesure des années, un monument local et un symbole de la culture française. Autrefois, la Mère Poulard alias Anne Boutiaut, distribuait aux enfants des pèlerins ses célèbres galettes. Quant à sa recette secrète d’omelette, celle-ci fit le tour du monde pour être dégustée aujourd’hui jusqu’à Taïwan. C'est véritablement une institution : certains se lancent dans une excursion au Mont-Saint-Michel depuis Paris simplement pour pouvoir goûter cette recette aussi secrète que savoureuse.

L’arrivée de la Nivernaise en Normandie

Anne Boutiaut ne semblait pas prédisposée à devenir une telle célébrité, connue du monde entier : en effet, qui n'a pas voulu percer le secret de l'omelette de la Mère Poulard ? Femme de chambre au service de la famille Corroyer, rien n’annonçait qu’elle pourrait quitter Nevers. Edouard Corroyer était quant à lui élève de l’architecte Eugène Viollet-Le-Duc qui travaillait sur des chantiers de restauration du Mont Saint-Michel. En effet, un projet de restauration des monuments nationaux naquit en France dans les années 1830. C’est dans ce contexte qu’Edouard Corroyer fut nommé en 1872 au poste de responsable de la restauration du Mont Saint-Michel et de son abbaye. Toute la famille déménagea donc en Normandie, emportant meubles et personnels. Anne Boutiaut découvrit les côtes du Cotentin.

{{widget type="multiproducts/catalog_product_widget_multiproducts" template="widget/category_silo_products.phtml" ids="{459}{969}"}}

La naissance de la Mère Poulard

Anne Boutiaut prit le nom de Poulard en 1873. C’est au Mont-Saint-Michel qu’elle fit la rencontre de Victor Poulard avec qui elle vécut toute sa vie. Leur mariage fut célébré à Paris dans l’église Saint-Philippe-du-Roule. Les jeunes mariés devinrent par la suite gérants de L’Hostellerie de la Tête d’Or. À cette époque, les pèlerins étaient dépendants des marées pour entrer ou sortir du Mont-Saint-Michel. Il fallait donc être patient et bénéficier sur place d'un hébergement et d'un service de restauration ! Anne Poulard leur servait alors une omelette soufflée, ferme et baveuse à la fois, qui devint particulièrement célèbre. Ses galettes étaient quant à elles distribuées aux enfants des pèlerins telle une gourmandise, même si la gourmandise est un péché !

En 1888, les époux achetèrent l’Hôtel du Lion d’Or pour construire sur son emplacement un hôtel baptisé « À l’omelette renommée de la Mère Poulard ». Le succès de cette entreprise suscitait malheureusement des jalousies au sein de la famille Poulard, les enfants voulant gérer leurs propres hôtels pour faire concurrence aux parents. Cela n’empêcha pas à celle qu’on n’appelait plus que « Mère Poulard » d’accroître sa renommée.

Le secret de l'omelette de la Mère Poulard

La très célèbre omelette à la façon de la Mère Poulard est une omelette soufflée. Elle a pour caractéristique d’être baveuse en son centre tout en présentant une texture légère. Cette recette offre un résultat simple mais élégant, tout simplement savoureux. De plus, celle-ci a l’avantage de s’exécuter rapidement, ce qui permettait de nourrir de nombreux pèlerins très rapidement.

Pour préparer une omelette comme Anne Poulard, il vous faut des œufs dont vous aurez séparé le blanc et le jaune. Fouettez le blanc jusqu’à ce qu’il soit mousseux, puis ajoutez le jaune de manière progressive. Faîtes cuire à feu vif. Autre secret de l'omelette de la Mère Poulard ? La cuisson au feu de bois, qui ajoute une saveur inimitable.

D'autres produits du terroir sont à l'honneur, dont le célèbre Agneau Pré-Salé AOP produit dans les pâturages de la baie.

Plus qu'une auberge, une institution au Mont Saint Michel

L’Auberge de la Mère Poulard au Mont-Saint-Michel est un hôtel restaurant ***. Il accueille les visiteurs venus découvrir ou redécouvrir la commune et son abbaye, les pèlerins, mais également les séminaires d’entreprise. Le nom est devenu une marque à la mode et des restaurants se sont également installés dans le monde. Ainsi on pourra déguster une omelette à la façon d’Anne Poulard au Japon, à Taiwan, et en Corée.

La biscuiterie moderne se situe toujours dans la région. Si l'omelette est la spécialité des lieux, les galettes sablées traditionnelles sont devenues des gâteaux très populaires, et leurs boîtes aux couleurs du Mont-Saint-Michel sont de beaux souvenirs à offrir.

Pour prendre le temps de découvrir le terroir de la baie, louez une chambre d'hôtel au Mont-Saint-Michel