Le cimetière militaire du Commonwealth de Bayeux

Le cimetière militaire du Commonwealth de Bayeux est le plus grand cimetière britannique situé sur le territoire français. L’implication de l’Empire britannique dans la bataille de Normandie puis la Libération de la France est immense. Parmi les troupes anglaises qui débarquèrent le 6 juin 1944 sur les plages de Gold Beach et Sword Beach, nombreux sont ceux qui trouvèrent la mort au combat. Si vous visitez la Normandie, vous pourrez vous recueillir dans ce lieu.

Cimetière militaire britannique de Bayeux

© Jean-Baptiste Roux

La communauté des nations

Le Commonwealth of Nations regroupe 53 États membres. L’organisation est composée de pays qui ont des intérêts communs, mais qui sont tous indépendants. Bien que la plupart d’entre eux étaient auparavant des colonies britanniques, des valeurs communes les réunissent. Lorsqu’un des pays est en guerre, les autres n’ont aucune obligation d’adhérer au même conflit et peuvent même demeurer neutres. Ils peuvent également s’entraider comme ce fut le cas durant la Seconde Guerre Mondiale.

La présence du cimetière du militaire à Bayeux

Épargnée par les bombardements qui devaient affaiblir la défense allemande, Bayeux fut la première grande ville à avoir été libérée à la suite du débarquement le 7 juin 1944. Les lieux publics comme les écoles furent transformés en hôpitaux improvisés pour soigner les blessés de la bataille de Normandie amenés ici. C’est en outre la raison pour laquelle de nombreux soldats du Commonwealth périrent de leurs blessures à Bayeux.

La zone correspondant au cimetière militaire a été donnée par la France au Royaume-Uni. L’ensemble est entretenu par le Commonwealth War Graves Commission.

On trouve également à Bayeux le musée de la bataille de Normandie. Il présente l’histoire de la ville durant la Seconde Guerre Mondiale dans 2000 m2 d’espace d’exposition. Des projections de films d’archives documentent cette époque.

1 Jour(s)
À partir de 115,00 €

Un cimetière international

Dans le cimetière militaire du Commonwealth de Bayeux reposent 4 144 soldats, dont 3 935 Britanniques, et 338 dépouilles non identifiées. Parmi les nationalités représentées, on dénombre des Canadiens, Néo-Zélandais, Australiens, Sud-Africains, Polonais, Français, Tchécoslovaques, Italiens, Russes, mais aussi des Allemands.

De l’autre côté de la route, en face du cimetière, un Mémorial en l’honneur des disparus a été établi. Il porte les noms des 2 092 soldats du Commonwealth qui ont péri durant les combats pendant et après le débarquement en Normandie, mais qui n’ont pas reçu de sépultures. Selon une tradition anglaise, un soldat est enterré auprès de ses frères d’armes. C’est la raison pour laquelle les nationalités sont mélangées.

L’existence d’un lieu comme le cimetière militaire du Commonwealth de Bayeux révèle le caractère mondial du conflit. En relançant les combats sur la partie occidentale de l’Europe, c’est une partie du monde qui s’est soulevée contre les forces de l’Axe et l’idéologie nazie.

La Normandie compte d'autres cimetières militaires importants, comme le cimetière américain ou celui allemand de la Cambe