EUR

Langue

Devise

EUR- Euro
ARS- Peso Argentino
AUD- Australian Dollar
BRL- Real Brasileiro
GBP- English Sterling Pound
CAD- Canadian Dollar
CNY- 元人民币
HKD- Hong-Kong Dollar
JPY- 日本円
MXN- Peso Mexicano
CHF- Franc suisse
USD- US Dollar

Le Pont Pegasus

Le Pegasus Brige - ou pont de Pégase - est un ouvrage d’art situé dans le Calvados dans la région Basse-Normandie. À l’origine, il s’agissait du nom de Bénouville, mais il fut rebaptisé en l’honneur des parachutistes britanniques qui participèrent à la bataille de Normandie. Le pont à bascule fut remplacé par un nouveau en 1994. L’original est visible au musée Pegasus.

© Christopher Brown

La 6ème division aéroportée britannique

Plusieurs nationalités furent représentées lors de la bataille de Normandie. Le 6 juin 1944, des millions de soldats débarquèrent sur les plages de Normandie par les bateaux amphibies. D’autres atteignirent la France par la voie des airs. Ce fut le cas de la 6ème division aéroportée britannique qui eut trois objectifs :

  • Sa première mission était de prendre le contrôle, sans les endommager, du pont de Bénouville et du pont de Ranville.
  • Elle devait ensuite détruire la batterie de Merville qui avait pour but de défendre les plages de Ouistreham (Sword Beach).
  • Enfin, les soldats britanniques devaient prendre position à l’Est et détruire les ponts sur la Dives, un fleuve du Calvados.

Les hommes du major John Howard parvinrent à atterrir dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 à 200 mètres des ponts sans se faire remarquer par les troupes allemandes. Trois planeurs Horsa pouvant transporter 30 soldats chacun se chargèrent d’amener les parachutistes au-dessus de la zone cible.

Le musée Memorial Pegasus

Le musée situé sur la commune de Bénouville a été inauguré le 4 juin 2000 par S.A.R. le Prince Charles d’Angleterre. Le Mémorial Pegasus permet de découvrir la mission de la 6ème division aéroportée. Des objets d’époque ainsi que des documents photographiques permettent aux visiteurs de comprendre la bataille qui se déroula sur cet emplacement. Le parc du musée abrite quant à lui le pont Pegasus d’origine, ainsi qu’une réplique à l’échelle 1 du planeur Horsa, le modèle depuis lequel sautèrent les parachutistes britanniques.

Postérité du pont

Le pont et ses abords ont été inscrits au titre des monuments historiques. En 2001, le site est classé. Cela signifie que la zone doit être conservée en l’état pour son intérêt historique. Cet emplacement devint d’autant plus célèbre en 1961 grâce au succès du film « Le jour le plus long » de Darryl Zanuck.

Lors de l’anniversaire du débarquement, des reconstitutions de la prise du pont sont organisées. C’est l’occasion de voir en situation l’équipement des troupes de l’époque et de se rendre compte du caractère décisif du contrôle de ce lieu pour la réussite de l’opération Overlord.

Avec Sainte-Mère-l'Eglise, Pegasus Bridge compte parmi les premiers affrontements qui ont mis en avant les parachutistes alliés.