EUR

Langue

Devise

EUR- Euro
ARS- Peso Argentino
AUD- Australian Dollar
BRL- Real Brasileiro
GBP- English Sterling Pound
CAD- Canadian Dollar
CNY- 元人民币
HKD- Hong-Kong Dollar
JPY- 日本円
MXN- Peso Mexicano
CHF- Franc suisse
USD- US Dollar

Les tours Vauban, patrimoine mondial de l’humanité

Que visiter en Normandie quand on aime le patrimoine historique en dehors des lieux de mémoire de la 2nde guerre mondiale ? Durant le XVIIe siècle, le royaume de France était régulièrement en guerre pour suivre les ambitions du roi Louis XIV. Une ligne de défense était nécessaire pour protéger le royaume de France. Vauban fit construire une série de fortifications désormais célèbres. Parmi celles-ci, l’île de Tatihou à Saint-Vaast-La-Hougue est un des sites à visiter dans la Manche.

Vauban, le génie militaire

Sébastien Le Prestre (1633-1707), dit le marquis de Vauban était un ingénieur et un architecte militaire qui vécut au XVIIe siècle sous le règne de Louis XIV. Le Roi-Soleil menait des campagnes qui lui créèrent de nombreux ennemis. La construction de forts par Vauban permit de défendre les frontières du Royaume de France. Leurs emplacements ainsi que leurs conceptions en faisaient des forteresses imprenables. On reconnaît notamment les constructions du marquis de Vauban par leurs dessins en étoiles et les installations faites pour tromper l’ennemi.

Les principes mis en place par Vauban furent repris par ses contemporains et inspirèrent d’autres bâtiments militaires partout dans le monde jusqu’au XIXe siècle.

Saint-Vaast-La-Hougue et l’île de Tatihou

En 2008, les fortifications de Vauban qui comprennent 12 installations en France ont été inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO. Outre leurs intérêts militaires, les œuvres de Vauban ont permis la création de modèles de bâtiments repris dans toute l’Europe.

Le fort de La Hougue n’a pas été construit par le marquis de Vauban lui-même, mais par un de ses proches selon les plans de l’ingénieur. Sur l’île de Tatihou, on trouve la tour Vauban. Haute de 21 mètres, elle offre une vue imprenable sur la Manche. Cette visibilité sur la mer et sur les côtes du Cotentin était indispensable pour la défense des littoraux normands.

Bien avant le débarquement du 6 juin 1944 qui eut lieu sur les côtes du Cotentin, les frontières normandes face à l’Angleterre étaient déjà des zones à défendre absolument. En effet, la rivalité entre la France et l’Angleterre au XVIIe siècle était virulente. Aujourd’hui, ces conflits sont oubliés. L’amitié entre les deux peuples est plus que scellée depuis le débarquement des troupes anglaises le 6 juin 1944 et l’implication du Royaume-Uni dans la Libération de la France.

La Normandie a conservé de nombreuses traces des conflits qui ont eu lieu sur son littoral depuis plusieurs siècles. Des fortifications de Vauban jusqu’aux blockhaus allemands de la Seconde Guerre Mondiale, une partie des installations militaires peuvent être visitées afin de donner accès à ce patrimoine, mais aussi pour un devoir de mémoire.

Visiter l’île de Tatihou

Sur l’île de Tatihou, on peut également visiter le musée maritime ouvert depuis 1992. Ses collections traitent de l’histoire maritime de Basse-Normandie, des constructions navales et des activités liées au littoral. À l’origine, ce musée a été créé pour accueillir les épaves de la bataille de 1692. Louis XIV voulant aider son cousin catholique Jacques II d’Angleterre à reprendre le trône, il lui confia une flotte de bateaux. Cette dernière subit une défaite cuisante face à la marine anglaise dans la bataille de La Hougue.

Le musée maritime de l’île de Tatihou ainsi que ses jardins sont accessibles au public pour une visite libre. Cependant, le fort de La Hougue demeure une propriété militaire. Il n’est en conséquence pas possible d’y accéder.

Pour les mélomanes, le festival Les Traversées Tatihou est l’événement insolite de la région. Les festivaliers sont invités à se déplacer à pied entre la commune de Saint-Vaast-La-Hougue pour assister aux différentes programmations. Il faut le faire à marée basse, bien entendu ! C’est en longeant les cultures ostréicoles que le public découvrira le Val de Saire au rythme des musiques du monde.

Enfin les gourmands se sentiront comme au paradis à la célèbre Maison Gosselin. Fondée au XIXe siècle, cette épicerie a su garder la qualité de son service durant les décennies qu’elle a traversées. Ses produits sont mondialement réputés pour leur qualité grâce à la sélection réalisée par cette entreprise familiale.

L'Histoire de la Normandie a conservé de nombreuses traces des conflits qui ont eu lieu sur son littoral depuis plusieurs siècles. Des fortifications de Vauban jusqu’aux blockhaus allemands de la Seconde Guerre Mondiale, une partie des installations militaires peuvent être visitées afin de donner accès à ce patrimoine mais aussi pour un devoir de mémoire.