Découvrez les meilleures spécialités culinaires parisiennes

Au-delà d’un patrimoine culturel et historique exceptionnel et riche, Paris réserve aux fins gourmets et autres amateurs de produits savoureux de nombreux trésors gourmands. Voici quelques spécialités culinaires parisiennes à découvrir (ou redécouvrir) lors de vos prochaines balades gourmandes dans la capitale !

Pâtisseries parisiennes célèbres

Le Saint-Honoré

Le Saint-Honoré a été inventé vers 1850, par Auguste Jullien. Au départ, il le conçut comme une grosse brioche fourrée de crème pâtissière. Puis, le pâtissier utilisa une pâte feuilletée comme base et la surmonta de petits choux garnis de crème. Les choux sont fixés par du caramel et le tout est glacé. Cette préparation très élégante porte le nom du Saint-patron des boulangers, et c’est aussi une vraie pâtisserie parisienne ! 

Le flan parisien

Un flan pâtissier (aussi appelé flan parisien) est un dessert popularisé par les pâtissiers qui présente un flan sur une base de pâte brisée. La pâte brisée supporte une épaisseur jaune clair (un mélange d’œufs, de lait, de sucre et de vanille). Les plaisirs gustatifs de ce dessert sont multiples : sa fraîcheur en bouche et son bon goût de lait vanillé. Ce dessert souvent lié à l’enfance ravira les papilles des petits et des grands gourmands.

Le Paris-Brest

Le Paris–Brest, est une pâtisserie d’origine française, en forme de couronne, composée d’une pâte à choux fourrée d’une crème mousseline pralinée, garnie d’amandes effilées. Inspiré par une course cycliste entre Paris et Brest en 1891, Louis Durand, pâtissier de la Maison Laffitte, créé le célèbre gâteau. C'est pour cette raison que le vrai Paris-Brest doit être normalement rond, en forme de roue. Les Paris-Brest carrés, ou rectangulaires, ont le goût et la saveur du gâteau de référence, mais pas la forme.

La religieuse

Pâtisserie française composée de deux choux superposés, celui au-dessus plus petit que celui d’en dessous, et de crème à la vanille ou au café, elle a été créée à Paris, chez Frascati, un café tenu par un glacier italien. A l’époque la religieuse avait une forme différente de celle qu’on connaît aujourd’hui. Sa recette est inspirée de celle des éclairs, et son nom, selon la légende, pour la couleur de son glaçage qui rappelait celle de la robe des religieuses. La gourmandise est un si délicieux péché que la religieuse, spécialité parisienne mondialement reconnue, vous pardonne.

Le croque-monsieur

Et si nous passions à une spécialité parisienne salée ? Ah le croque-monsieur ! Ce plat que l’on pourrait manger tous les jours tellement il est bon ! Selon la légende, il aurait vu le jour en 1910 à Paris, lorsqu’un bistrotier qui servait le croque-monsieur aurait prétendu pour rire à ses clients que la préparation contenait de la viande d’homme. Heureusement pour tout le monde, ce monsieur était plus doué en cuisine qu’en humour, et c’est pour cela que le croque-monsieur est aujourd’hui à la carte de nombreux bistros parisiens.

Le hachis Parmentier

Le hachis Parmentier est un plat à base de purée de pommes de terre et de viande de bœuf hachée. Son inventeur, Antoine Parmentier, convaincu le roi Louis XVI que la pomme de terre était bonne pour la santé grâce à ce plat. En effet, il dût batailler pendant des années pour imposer ce légume, alors accusé de transmettre la lèpre ! Depuis, le hachis Parmentier a traversé les générations est devenu un plat familial et économique très populaire, car il permet de récupérer les restes de viande d’un rôti ou d’un pot-au-feu. Le hachis Parmentier est donc né à Paris. Il retrouve ses lettres de noblesse dans de nombreuses brasseries de la capitale qui reproduisent à l’ancienne ce plat familial.

Alors, connaissiez-vous toutes ces spécialités culinaires de notre belle capitale ? Cette liste, non exhaustive, permettra de ravir vos papilles et de se remémorer quelques souvenirs d’enfants. Alors, faites votre choix et régalez-vous !