La Victoire de Samothrace

Visites du Musée du Louvre À partir de 39,00 € En savoir plus

Lors de votre visite du Louvre, vous n'aurez que l'embarras du choix pour découvrir des chefs d'oeuvre de toutes les époques : chaque pièce ou presque accueille une pièce majestueuse et unique au monde. Statue grecque, la Victoire de Samothrace témoigne du savoir-faire et du raffinement des sculpteurs grecs de l'Antiquité. 

Une personnification de la déesse Niké

La Victoire de Samothrace a été découverte en 1863 sur l'île de Samothrace en mer Egée par le vice-consul de France Charles Champoiseau. Il réalisait une exploration du sanctuaire situé au nord de l'île quand il découvrit de magnifiques restes lapidaires, dont un buste et un corps en bon éta de conservation, ainsi que de multiples fragments.

Les ailes, notamment, permettent de voir dans cette statue une personnification de Niké, la victoire. Les différents morceaux de la statue sont envoyés au Louvre où ils sont réceptionnés en mai 1864. 

Reconstituée, elle prend le nom de Victoire de Samothrace, lieu où elle a été exhumée.

La Victoire de Samothrace, statue de la période hellénistique

Cette magnifique statue date de la période hellénistique et aurait été réalisée aux alentours de 190 avant JC. Réalisée en marbre blanc de Paros, elle mesure 3,28 mètres de hauteur. La déesse est vêtue d'une tunique en tissu léger, près du corps, délicatement ciselé dans la pierre. La Victoire de Samothrace pose sur la proue d'un navire, les ailes déployées.

Son socle, en marbre gris veiné de blanc, provient de Lartos, sur l'île voisine de Rhodes. Il représente la proue d'un navire de combat, confirmant la symbolique martiale de la statue. La finesse des détails est impressionnante, on distingue ainsi tous les attributs de la galère de guerre grecque, dont les sabords de nage et les éperons.

La hauteur totale de cet ensemble monumental s'élève à 5,57 mètres.

Contemplez la Victoire de Samothrace au Louvre

La statue vous attend au Département antiquités grecques, étrusques et romaines, et plus précisément dans l'aile Denon. Vous pouvez la découvrir en emprunant l'escalier Daru.

De nombreux visiteurs viennent l'admirer chaque jour, séduits par la finesse du travail de la pierre, l'élégance de ses lignes et sa taille imposante.

D'autres statues grecques méritent aussi toute votre attention dans ce musée, comme la Vénus de Milo