Musée Nissim de Camondo

La capitale est réputée pour sa culture, et les musées de Paris rivalisent de collections et d'originalité pour se démarquer. Parmi les lieux insolites et incontournables, le Musée Nissim de Camondo. Cet établissement restitue l'ambiance feutrée et élégante du XVIIIème siècle à travers une collection d'oeuvres d'art, peintures, objets décoratifs... Visitez-le grâce au Paris Museum Pass qui vous donne accès à de nombreux musées et monuments parisiens et franciliens pendant deux jours. 

Le Grand Salon

Visitez le Musée Nissim de Camondo

Ce établissement offre une expérience véritablement immersive. En pénétrant dans ce bel hôtel particulier du début du XXème siècle, vous changez d'époque pour vous retrouver plongé au coeur du XVIIIème siècle français, dans une grande maison aristocratique de l'Ancien Régime.

Plusieurs pièces, qui recèlent de trésors, attendent les visiteurs du Musée Nissim de Camondo :

  • le grand salon, ouvert sur le jardin, possèdent des pièces rares comme une commode à rideaux de Riesener, des portraits, un buste en marbre de Houdon ou encore une paire de vases en bois pétrifiés issue des collections privées de la reine Marie-Antoinette.
  • le grand bureau, dont les murs sont lambrissés de chêne et recouverts de tapisseries d'époque représentant les fables de la Fontaine
  • le petit bureau, aussi appelé Salon Anglais, donne sur la cour d'honneur. Cette petite pièce au style raffiné compte plusieurs chefs d'oeuvre, notamment une table mécanique "à la Bourgogne" de RVLC.
  • le salon des Huet, une pièce ovale et plus intimiste, remarquable notamment par ses panneaux peints représenant des scènes bucoliques. Les amoureux de mobilier y admireront notamemnt un secrétaire à cylindres conçu par Oeben.
  • le salon bleu est une belle pièce, spacieuse et lumineuse, qui doit son nom à la couleur des boiseries. À l'origine peintes en bleu canard, elles ont verdi avec le temps.
  • la salle à manger, magistrale, séduit notamment par son mobilier. Y sont exposés notamment des meubles de l'ébéniste Weisweiler
  • le cabinet des porcelaines propose une belle collection de porcelaines, avec des réalisations de la Manufacture de Sèvres.
  • l'office permet de passer de l'autre côté de la scène, pour vivre le quotidien des nombreux domestiques qui servaient au XVIIIème siècle les grandes familles.
  • la cuisine présente un équipement à la pointe pour le XVIIIème siècle, la fonte  et les tôles bleuies du grand fourneau central voisinent avec le cuivre des batteries.
  • bien d'autres pièces sont ouvertes aux visiteurs comme le vestibule, la salle des gens (ou salle à manger du personnel), la laverie... Chacune avec son ambiance, chacune avec ses propres chefs d'oeuvre !

Lors de votre visite, ne manquez pas non plus les jardins dessinés par Achille Duchêne. Accueillant, avec sa terrasse et sa pelouse ombragée, le jardin est un lieu de quiétude où règne l'harmonie d'une nature maîtrisée.

    Les oeuvres sont nombreuses et variées : tableaux, sculptures, mobilier, horloges, objets de décoration... Vous n'y trouverez que des objets rares, voire introuvables, amassés au fil des décennies par un collectionneur richissime et habité par une passion sans fin pour l'art.

    2 Jour(s)
    À partir de 53,00 €
    48min
    À partir de 120,00 €

    Expositions temporaires

    Des expositions temporaires sont occasionnellement organisées. Ainsi, du 16 mars au 17 juin 2018, vous pouvez découvrir une exposition consacrée à Suzanne Lalique et la scène.

    Un musée, une rencontre entre un lieu et une histoire

    Si certains établissements sont décidés par les pouvoirs publics, comme Le Louvre voulu par autorités de la Révolution, d'autres sont le fruit d'une initiative privée. C'est le cas pour le musée Nissim de Camondo, qui doit son nom autant que son histoire à une riche famille de collectionneurs.

    Une famille de collectionneurs

    La famille Camondo a fondé au début du XIXème siècle une banque qui s'est imposée comme l'une des plus riches et influentes de tout l'Empire Ottoman. Très impliquée dans la vie politique européenne, la famille a notamment participé au financement de la réunification de l'Italie. À la fin du Second Empire, la famille s'installe à Paris : leur banque y est déjà établie depuis 1869.

    Sous la IIIème république, la famille commence à acheter des oeuvres d'art, devenant l'une des grandes familles de collectionneurs et rassemblant ce qui deviendra le noyau de la collection. La passion de Moïse de Camondo, le XVIIIème siècle français, explique aujourd'hui la thématique du musée.

    2 Jour(s)
    À partir de 47,00 €
    2 Jour(s)
    À partir de 32,00 €

    Un hôtel particulier du début du XXè siècle

    La demeure familiale se situe en bordure du parc Monceau, dans le 8ème arrondissement. Ce bel hôtel particulier est l'oeuvre de René Sergent et a été construit au début du XXème siècle, plus précisément en 1912. C'est dans un lieu exceptionnel, voulu comme un véritable écrin par Moïse de Camondo, que le collectionneur rassemble l'immense majorité des oeuvres glanées et achetées tout au long de sa vie

    La naissance du musée Nissim de Camondo

    Durant toute sa vie, Moïse caresse un rêve : celui de reconstituer le plus fidèlement possible une demeure aristocratique française du XVIIIème siècle. Lorsqu'il décède en 1935, il lègue l'hôtel et ses collections à l'Union Centrale des Arts Décoratifs (U.C.A.D., aujourd'hui devenue MAD) et à l’État français. Le Musée Nissim de Camondo doit son nom au fils de Moïse, décédé en 1926 lors d'un accident d'avion alors qu'il était célibataire.

    Le musée doit son ambiance unique et particulièrement immersive à la volonté du donateur : rien ne devait bouger, et l'oeuvre de sa vie devait être respectée le plus scrupuleusement possible. Vous aurez vraiment l'impression de voyager dans le temps, et vous vous attendrez à voir surgir au détour d'un couloir domestiques ou riches aristocrates.

    Informations pratiques

    Vous souhaitez plonger au coeur du XVIIIème siècle français et aristocratique ? Voici toutes les informations pratiques pour préparer votre visite.

    Horaires et affluence

    Jours d'ouverture : le musée est ouvert du mercredi au dimanche. Il est fermé le lundi et le mardi.

    Horaires : de 10h00 à 17h30.

    Jours de fermeture : l'établissement est ouvert tout au long de l'année 5 jours par semaine, à l'exception du 25 décembre, 1er janvier, 1er mai.

    Adresse et accès

    Le musée est situé rive droite, dans le 8ème arrondissement, à proximité du Parc Monceau.

    Adresse : Musée Nissim de Camondo, 63, rue de Monceau 75008 Paris

    Accès rapide en métro : station Villiers (lignes 2 et 3), station Monceau (ligne 2)


    Manifestation du 15 Decembre : Trouvez ici toutes les informations relatives à votre excursion avec nous