Les Meules

Excursions à Giverny À partir de 66,00 € En savoir plus

Ce village est indissociable du peintre qui l'a habité pendant plusieurs décennies. Giverny Monet, une histoire d'amour qui a donné naissance à des toiles magnifiques dont la série les Meules, réalisée entre 1890 et 1891.

Meules (fin de l'été)

Découvrez la série de toiles "Les Meules"

Cette série de tableaux impressionnistes compte 25 oeuvres, portant les références W1266-1290 si on se réfère à la numérotation de Daniel Wildenstein dans son ouvrage Catalogue raisonné des œuvres de Claude Monet. 

La série de tableaux Les Meules a été commencée à la fin de l'été 1890, suite à la moisson, et s'est poursuivie plusieurs mois jusqu'au début de l'année suivante. La série se focalise sur des gerbiers de blé qui ont été montés en meules. Le champ représenté se situe près de la maison de Claude Monet, qui habite dans l'Eure, département de la Normandie. Le lieu représenté est le clos Morin, qui appartient à un certain Quéruel, fermier de son état.

Cette série montre un travail autour de la lumière et des conséquences du climat sur celle-ci. Au fil des tableaux, les saisons passent et l'atmosphère change. Les conditions météorologiques proposent à Monet des situations nouvelles, et le peintre joue aussi avec le cadrage en changeant de perspective.

La galerie parisienne de Paul Durand-Ruel a présenté 15 de ces tableaux durant une exposition-vente qui s'est déroulée au mois de mai 1891. Avant les Nymphéas, Les Meules est certainement la première série qui a été pensée comme telle par Claude Monet. 

L'intérêt de Monet pour la campagne normande

Installé depuis 1883 à Giverny, Monet s'intéresse tout particulièrement à la campagne, l'un de ses sujets de prédilection. Il a déjà peint des meules de foin par le passé, à trois reprises en 1884 : Meules, effet du soirMeules à Giverny, Meules, soleil voilé. En 1888 et 1889, le peintre s'intéressera à nouveau aux meubles de la campagne normande : cinq tableaux sont alors réalisés par l'artiste.

Les meules sont un symbole très fort pour de nombreux artistes et font partie des représentations du monde rural. Elles portent toute la force des moissons, qu'elles viennent conclure. Tout comme la série vient renouveler la même scène, tableau après tableau, la meule de foin vient conclure les moissons qui se renouvellent d'une année sur l'autre. Rien n'est vraiment pareil, mais rien ne change réellement.

À noter que la réalisation de la série de tableaux Les Meules intervient au moment où Claude Monet souhaite se porter acquéreur du domaine de Giverny, qu'il louait jusqu'à présent à Louis-Joseph Singeot. Ce projet l'aide à réunir la somme importante nécessaire à l'achat de cette belle propriété : 22 000 francs, une petite fortune pour l'époque.

Vous vous intéressez au travail de Monet ? Découvrez aussi notre présentation et notre analyse d'autres tableaux du peintre, comme Impression, Soleil levant ou Coquelicots.

Vous désirez découvrir les paysages qui ont tant marqué le peintre ? Promenez-vous dans les coteaux de Giverny en suivant les deux itinéraires balisés à votre attention.