Institut du Monde Arabe

Visites de musées de Paris À partir de 175,00 € En savoir plus

Ouvert le 30 novembre 1987, l’Institut du monde arabe offre une occasion unique de découvrir la richesse de la civilisation arabe, son savoir, son art et son goût pour l’esthétisme.

Pourquoi un institut du monde arabe ?

C’est vers la fin des années 1970, alors que le gouvernement français prend pleinement conscience de l’absence de représentation du monde arabe en France, que germe l’idée de créer un espace culturel spécialement dédié à son rayonnement.

La création de la Grande Mosquée de Paris en 1926 mettait déjà à l’honneur les liens étroits entre la France et les pays du monde arabe, sans pour autant que l’un lieu laïque ne fasse honneur à la civilisation arabe en elle-même.

Valéry Giscard d’Estaing est le premier à envisager un musée du monde arabe afin d’apaiser les tensions au lendemain du premier choc pétrolier. La Fondation de l’institut du monde arabe est créée en 1980 afin de créer enfin un premier pont entre la France et les pays arabes. Elle est alors placée sous l’autorité morale d’un Haut Conseil composé des représentants de tous les États membres de la Ligue arabe. En 1981, le président François Mitterrand accélère ce projet en trouvant un lieu pour le futur monument : une parcelle de l’université de Jussieu, jusqu’alors inutilisée. Un endroit parfait pour profiter du bord de seine.

 

Une architecture unique

L’architecture de l’Institut du monde arabe est unique, et en fait l’un des monuments les plus beaux et les plus prestigieux de Paris. Au cœur du quartier latin et face à l’île Saint-Louis, le bâtiment offre l’une des plus belles vues sur la capitale et la cathédrale Notre Dame de Paris.

Conçu par le collectif d’architectes Jean Nouvel et Architecture-Studio, l’Institut du monde arabe offre une rencontre intéressante entre l’architecture orientale et occidentale. La façade nord, tournée vers le Paris historique, symbolise la relation à la ville ancienne. La façade sud, côté Jussieu, reprend quant à elle les thèmes de la rigoureuse géométrie arabe. Composée de 240 moucharabiehs munis de diaphragmes pouvant s’ouvrir et se refermer en fonction de l’ensoleillement, elle fait jouer, à l’intérieur comme à l’intérieur, la luminosité des matériaux de verre et d’acier.

Remarquablement travaillée, l’architecture du bâtiment lui valut l’attribution du prix de l’Equerre d’argent en 1987 ainsi que de l’un des prix Aga Khan. La façade de moucharabiehs servit également de décor en 2007 dans la publicité du parfum Elle de Yves Saint Laurent.

 

Visiter l’institut du monde arabe

Les collections permanentes du musée de l’Institut du monde arabe sont réparties sur trois étages :

•tAu 7e, les visiteurs peuvent admirer les œuvres du monde arabe avant l’Hégire,

•tLe 5e étage est consacré à l’art et la civilisation du monde arabo-islamique,

•tLe 4e est consacré à l’expansion de l’Islam et non du monde arabe à proprement parler, soit l’Inde, l’Iran et la Turquie.

 

A chaque autonome, les expositions temporaires permettent également aux visiteurs de découvrir les trésors du patrimoine des pays arabes, qu’il s’agisse d’art contemporain, de photographie, ou encore d’expositions mettant en scène des sujets d’actualité.

Les visites guidées du musée, construites sur un parcours thématique, permettent de découvrir l’histoire des hommes du monde arabe, y compris avant l’avènement de l’Islam au VIIe siècle après Jésus Christ. Cinq thématiques y sont développées : Les Arabies, Sacré et figures du divin, Les villes arabes, La beauté et Le temps de vivre.

Profitez d’une visite culturelle intensément riche, pendant laquelle vous serez charmé par les talents de compteurs des conférenciers de l’Institut du monde Arabe.