Gabrielle d'Estrées et une de ses sœurs

Visites du Musée du Louvre À partir de 39,00 € En savoir plus

Les œuvres survivent parfois aux artistes. Si vous décidez de visiter le Musée du Louvre, vous découvrirez des tableaux magnifiques dont le peintre n'est pas passé à la postérité. Parmi ceux-ci, découvrez le magnifique Gabrielle d'Estrées et une de ses sœurs, un tableau issu de l'Ecole de Fontainebleau et peint à la fin du XVIème siècle, vers 1594.

Description du tableau de Gabrielle d'Estrées

Le tableau Gabrielle d'Estrées et une de ses sœurs est une huile sur panneau de chêne de 96 cm de hauteur sur 125 cm de largeur. On y distingue un immense rideau de soie rouge ouvert sur deux personnages. Deux jeunes femmes dénudées, qui se dressent dans une baignoire. Nous pouvons imaginer que celle-ci est remplie de lait ou de vin, une pratique fréquente à l'époque car ces deux produits sont réputés alors pour leurs vertus bienfaisantes. Sur la baignoire est jeté un drap blanc clair, une pratique courante pour limiter la morsure du froid de la porcelaine. 

Les deux femmes dévoilent leurs charmes. Celle de gauche serait Julienne d'Estrées, duchesse de Villars. Elle pince le sein de l'autre personnage, sa soeur Gabrielle d'Estrées, laissant négligemment reposer son bras droit sur le rebord de la baignoire. Gabrielle d'Estrées reste immobile, un sourire mutin et énigmatique accroché aux lèvres. Elle tient du bout des doigts un anneau. Il pourrait s'agir de l'anneau du couronnement que le roi Henri IV lui a offert le 2 mars 1599, provoquant au passage un immense scandale à la cour. Son autre bras repose lui aussi sur le bord de la baignoire.

Les deux soeurs au port altier ne portent pour seul apparat que des boucles d'oreilles rehaussées de perles. Elles seules témoignent de leur rang. L'arrière plan accueille une couturière ou une nourrice. Un feu brûle dans la cheminée. Un tableau, représentant vraisemblablement un homme nu, est accroché au montant de la cheminée.

Les secrets de Gabrielle d'Estrées et de sa soeur

Le tableau Gabrielle d'Estrées et une de ses sœurs possède une charge érotique à la fois troublante et mystérieuse. Pour certaines, le mamelon de Gabrielle d'Estrées témoigne d'une grossesse ou d'un accouchement récent. Or, elle a donné naissance en juin 1594 à un garçon qui est considéré comme le fils naturel de son amant Henri IV. Dans ce cas, la couturière en arrière-plan coudrait des vêtements pour le jeune César. Le pincement du téton serait alors à rapprocher du lait maternel, non de la charge érotique d'un tel geste. L'arrière plan plus sinistre serait un douloureux présage de la mort à venir de Gabrielle d'Estrées.

Si la symbolique est forte dans ce tableau, les interprétations sont variées. Ce tableau serait simplement le dernier d'une série consacrée aux maîtresses d'Henri IV. Le titre Gabrielle d'Estrées et une de ses sœurs serait alors maladroit : il ne s'agirait de la soeur de Gabrielle mais tout simplement d'Henriette d'Entragues, qui prend la suite de Gabrielle en tant que favorite du roi. 

Admirez le tableau au Louvre

Ce magnifique et troublant tableau vous attend au Louvre. Découvrez-le dans l'Aile Richelieu, au 2ème étage du musée, dans la salle 19.

Il compte à n'en pas douter parmi les plus beaux tableaux du Louvre et autres oeuvres incontournables. Découvrez aussi :