Visites du Musée du Louvre À partir de 39,00 € En savoir plus

Le célèbre tableau, intitulé La mort de la Vierge fut peint par Michelangelo Merisi dit Caravage, peintre Milanais du 16ème siècle. Il fut commandé en 1601 par les moines de l’église de Santa Maria della Scala in Trastevere de Rome. Ce tableau fut achevé en 1605-1606. Le sujet du tableau commandé, devait représenter l’assomption de la Vierge. Cependant, il fut refusé par les moines, qui le remplacèrent par une peinture du même sujet de Carlo Saraceni. Vous pourrez l'admirer dans le plus beau musée de Paris, et le visiter grâce à nos offres présentes en ligne : Louvre, tarif visite guidée, avec audioguide ou libre.

Sombre sujet dépeint par Caravage

Le sujet du tableau est la mort de la Vierge Marie, entourée par plusieurs compagnons du Christ. La posture du personnage de Marie donne une vision particulièrement réaliste de la scène. Elle est identifiable, peinte au milieu du tableau, grâce à l’auréole représentée au-dessus de sa tête. C’est le seul élément qui montre qu’elle est un personnage saint. La Vierge est morte, la scène est dure, son corps est gonflé, ses cheveux défaits, ses jambes sont découvertes. La Vierge, personnage religieux si important, est représentée comme une vulgaire femme du peuple. Son corps sans vie n’affiche plus aucune retenue. Cette représentation est absolument inimaginable dans l’esprit des contemporains de cette époque car cela va complètement à l’encontre des peintures que l’on a l’habitude de voir. C’est entre autre à cause de ce réalisme trop présent que le tableau a provoqué un scandale et choqué les contemporains de l’époque. Les apôtres du Christ ne sont pas identifiables, la plupart ont le visage sombre ou plongé entre leurs mains. Cependant, pour beaucoup d’historiens, l’homme à la barbe à gauche de Marie pourrait être saint Pierre et l’homme agenouillé, pourrait être Saint Jean.

Une interprétation de l’Assomption

Le drapé rouge peint au-dessus des personnages, pourrait symboliser l’Assomption, lorsque le corps désincarné de Marie monte vers son fils. Le rouge est la couleur prédominante dans le tableau et ce drapé prend une place importante dans la scène. C’est cette subtilité qui n’a probablement pas été perçue par les moines commanditaires du tableau, d’où leur refus de l’installer dans leur chapelle. Ajoutée à cela, la brutalité de la scène qu’ils ne jugèrent pas digne du lieu où ils la destinaient.

Suite à cette controverse, l’œuvre est revendue au duc de Mantoue. Elle est d’abord exposée publiquement puis expédiée à Rome. Puis l’œuvre passa dans la collection du roi Charles 1er d'Angleterre puis dans celle de Louis XIV via le banquier Jabach. De nos jours, l’œuvre de Caravage, exposée au Louvre, est l’une des représentations les plus célèbres de l’assomption de la Vierge. Elle est aujourd’hui largement admirée par des milliers de visiteurs, qui, chaque jour se montrent impressionnés par l’audace et la maîtrise de cette interprétation.

Le chef d’œuvre, arrivé au Louvre en 1814 est exposé dans la salle 8 de la Grande Galerie, au premier étage de l’Aile Denon du musée du Louvre. Elle fait partie des plus grandes œuvres visibles au sein du musée.

Autres oeuvres impliquées dans Da Vinci Code

La mort de la Vierge fait partie des oeuvres du Louvre citées dans Da Vinci Code. Découvrez aussi :