Dramaturgie au théâtre de Versailles

Excursions à Versailles À partir de 29,00 € En savoir plus

Lieu avant tout créé pour le plaisir du Roi Soleil, le château ne peut pas être pensé sans divertissements pour la cour. Louis XIV était d’ailleurs connu pour son goût des arts de la scène, notamment la danse et le théâtre. C’est une sensibilité dont ont hérité ses descendants : le théâtre Montansier, par exemple, est postérieur au règne du Roi-Soleil.

Théâtre Versailles : une mise en scène royale

L’Opéra de Versailles était initialement un projet du roi Louis XIV. Seulement à la fin de son règne, ce dernier n’avait pas les fonds nécessaires pour le faire construire. Cependant il n'était pas dépourvu pour autant de loisirs, car un théâtre à Versailles privé était accessibles à ses proches et à lui-même. Par ailleurs des représentations de comédies, ainsi que de ballets étaient données lors de fêtes comme les mariages des enfants royaux ou les carnavals. Situé tout au bout de l’aile nord du château, c’est finalement à l’époque de Louis XV qu’il fut construit. Avant ce chantier, les scènes étaient montées puis démontées lors des représentations organisées par Madame de Maintenon puis Madame de Pompadour et son « théâtre des cabinets », où souvent, elle jouait elle-même.

Source : chateauversailles-spectacles.fr

Lorsque Louis XVI offrit le Petit Trianon à la reine Marie-Antoinette, celle-ci se réjouit de pouvoir vivre une vie parallèle au faste de la cour. Dans son havre de paix, elle installa une scène qu’on nomma le Théâtre de la Reine. De la même manière que la favorite de Louis XV prenait place sur les planches, Marie-Antoinette jouait dans ses pièces de théâtre pour se distraire.

En ce qui concerne le théâtre de Versailles, celui-ci était très normé et les dramaturges se pliaient à des règles strictes. La tragédie était le genre le plus élitiste et reprenait des thèmes de la Grèce antique revenue à la mode comme on le voit dans les représentations mythologiques sur les fontaines du jardin. Tandis que la tragédie représentée en outre par Corneille était un théâtre versifié et récité de manière quasiment monotone, la farce était le genre du divertissement développée par Molière et sa troupe. Très appréciée par le roi Louis XIV, la farce était cependant reléguée à une manière très populaire de faire du théâtre. Par ailleurs les idées de Molière ne plaisaient pas et les autres dramaturges n’hésitaient pas à les considérer comme étant dangereuses.

Jean-Leon Gerome, Une collaboration, Corneille et Molière

Le théâtre Montansier : la Renaissance à la française

La Renaissance française est en quelque sorte héritière de la Renaissance italienne. L’influence de l’Italie sur notre culture n’est pas des moindres. Créé sous l'impulsion de Mademoiselle Montansier, actrice du XVIIIème siècle au destin exceptionnel, le théâtre Montansier dispose par exemple d’une architecture « à l’italienne », et on n’hésitait pas à faire venir des musiciens de l’autre côté des Alpes pour les divertissements de la cour. Jean-Baptiste Lully, ou Giovanni Battista Lully de son premier nom, était l’un d’eux. Il eut une influence incomparable au temps du Roi Soleil sur la musique en France et ses tragédies en musique sont des références.

D’autres projets moins connus ou provisoires ne peuvent pas être visités aujourd’hui. Cependant le petit théâtre de Gabriel et le théâtre du Manège méritent d’être cités.

Bénéficier de représentations contemporaines

Pour revivre les pièces classiques, la Comédie Française à Paris est certainement un des meilleurs endroits pour le faire. Cependant le château organise également des représentations d’opéras durant sa saison musicale. C’est l’occasion de découvrir le théâtre en musique de Lully.

Si vous souhaitez découvrir les lieux clés de la dramaturgie à la cour la plus fastueuse de son temps, découvrez les différentes offres de PARISCityVISION et réservez votre billet pour le château de Versailles en ligne.