Les chansons sur la Tour Eiffel

Excursions à la Tour Eiffel À partir de 39,00 € En savoir plus

Fan de la Tour Eiffel ? Nostalgique de la capitale ? Nos équipes ont passé au crible la chanson française pour trouver tous les principaux morceaux de musique qui rendent hommage à l'œuvre de Gustave Eiffel.

Si aux pieds de la Tour Eiffel se déroulent de nombreux spectacles, ce monument historique et symbolique connu dans le monde entier a également inspiré de nombreux compositeurs. La liste des chansons présentées ici n’est certes pas exhaustive mais elle vous permet d’avoir un aperçu de la façon dont la tour a inspiré le monde de la musique. Nous avons réorganisé le tout de façon chronologique.

  • En 1902 Félix Morteuil écrit « Chant d’ballons » et part s’envoler avec ses ballons rejoindre la tour : « Voilà la Tour Eiffel […] Je vais chez l’Eternel Là-haut revoir mon idole »
  • En 1917 Robert Dieudonné et Roger Myra avec « Tu l’reverras Paname » rendent hommage à la Dame de fer : « Tu l’reverras Paname, Paname, Paname La Tour Eiffel, la place Blanche, Notre Dame Les Boulevards, les Belles Madames »
  • Une des chansons les plus connues dans le répertoire français est celle de Charles Trenet qui a pour titre « Y’a de la joie » et qui date de 1938 : « Y’a d’la joie, la Tour Eiffel part en balade, Comme un’folle elle saute la Seine à pieds joints »
  • Mistinguett interprète « La Tour Eiffel est toujours là », un hymne à la tour, symbole de la nation dans le contexte de la fin de la seconde guerre mondiale en 1942.
  • C’est tout en poésie que Michel Emer a écrit en 1946 « Paris Tour Eiffel », chanté par Jacques Elian et qui rend hommage au symbole de la capitale : « Paris, mais c’est la Tour Eiffel […] Paris ne serait jamais Paris sans elle ».
  • En 1963 Cyrus Bassiak chante « Adieu ma vie » : « Adieu ma vie toute en dentelle A l’ombre de la Tour Eiffel Adieu ma vie, j’me r’tourne pas J’n’ai pas un seul regret pour toi »
  • Jacques Dutronc avec son single « Il est 5 heures, Paris s’éveille » sorti en 1968 fait également référence à la tour Eiffel : « la tour Eiffel a froid aux pieds »
  • Pierre-André Dousset et Pierre Porte ont composé « Lève-toi, chante avec moi » en 1974 et invitent à chanter : « C'est un jour nouveau, tout beau, plein de soleil Lève-toi, chante avec moi Un jour à peindre en couleurs la tour Eiffel Lève-toi, chante avec moi Un jour à monter jusqu'au septième ciel Lève-toi, chante avec moi Chante, chante, lève-toi, chante avec moi »
  • Claude Lesmesle et Gilles Marchal imaginent la capitale sans la tour Eiffel avec leur titre « On a volé la Tour Eiffel » en 1974.
  • Nicolas Peyrac chante la nostalgie et les souvenirs en 1978 avec son titre « La Tour Eiffel » : « La Tour Eiffel existait depuis presque trente ans […] La Tour Eiffel relayait la radio quelquefois […] La Tour Eiffel est debout depuis presque cent ans »
  • Léo Ferré dans « L’Europe s’ennuyait » a chanté « Paris portait sa grande croix Dorée par des millions d’orfèvres La tour Eiffel jouait aux dés Sa ridicule nostalgie » en 1990
  • En 1994 Pascal Obispo chante « Je suis tombé pour elle » et déclare sa flamme à la Dame de fer : « Je suis tombé pour elle Je n'ai d'yeux que pour elle Ma maison, ma tour Eiffel Quand mes amours prennent l'eau L'île aux oiseaux »
  • Arthur H veut voir décoller la Tour Eiffel avec le titre « La Tour Eiffel sidérale » en 1997
  • En 2004 Fabien Martin chante « Ma femme est plus grande que moi » mais de qui parle-t-il ? « Ô toi la tour Eiffel Qui me fait la courte échelle Ô toi ma grande dame Dans cet amour immense Notre dernière chance C'est la grandeur d'âme »

Maintenant que votre playlist pour visiter la Dame de Fer est prête, il ne vous reste plus qu'à réserver en ligne votre ticket pour la Tour Eiffel avec Paris City Vision.

.