Les jardins de Versailles dessinés par André Le Nôtre

Les jardins de Versailles dessinés par Le Nôtre sont devenus des références à travers le monde dès le XVIIe siècle. Mais ce paradis est aussi l'œuvre de l'ambition de Louis XIV qui lança la création de ces jardins alors qu'il était un jeune roi de France au pouvoir depuis peu.

Quand Versailles n'était pas un palais

Avant d'être le domaine de parcs et de jardins que nous connaissons actuellement, il s'agissait du terrain de chasse du jeune Louis XIII qui venait ici avec son père le roi Henri IV. Il y fit construire un pavillon de chasse puis un château. Versailles était alors pour lui une zone de retraite appréciée pour s'adonner aux plaisirs de la chasse, mais aussi pour s'éloigner de l'autorité de sa mère Marie de Médicis qui assurait alors la régence.

Portrait de Louis XIII

André Le Nôtre et les jardins de la résidence royale

Le travail d'André Le Nôtre pour le château de Versailles a marqué sa carrière ainsi que l'histoire de France. Simple jardinier sans formation spécifique, il dessina une série de jardins, de bosquets, et de parcs. Ses réalisations semblent alors être l'œuvre d'un pur génie. C'est un travail qui dura 25 années durant lesquelles se succédèrent les agrandissements du jardin de Versailles.

Pour comprendre le projet des parcs et jardins de Versailles, il faut d'abord connaître l'ambition du roi soleil de faire de ce palais et de son domaine une véritable société de plaisirs dans laquelle pourrait s'épanouir sa cour. Il choisit alors l'emplacement du château de son père Louis XIII, et bien que Jean-Baptiste Colbert, ministre contrôleur général des finances, voulait tout raser, le jeune roi préféra inclure l'ancienne bâtisse dans la nouvelle.

5 heure(s)
À partir de 89,00 €
5:30 heure(s)
À partir de 92,00 €

Plan du parc et des jardins de Versailles

Plan du parc et des jardins de Versailles

On connaît André Le Nôtre pour son grand raffinement dans les compositions des parterres, mais également par un travail optique sans précédent. La construction des grandes perspectives permet des panoramas impressionnants. Seulement, il est en réalité difficile d'avoir un point de vue global sur tout le domaine, et c'est là tout le talent de Le Nôtre.

En effet, réalisés pour Louis XIV qui établit un sens précis de visite dès 1666, les jardins se dévoilent petit à petit à chaque pas grâce à des séries de parterres plats. Ainsi le paysage se dévoile au fur à et mesure de l'avancée du visiteur comme une succession de scènes de théâtre.

Parmi les deux réalisations qui firent passer André Le Nôtre à la postérité, il y a les parterres de broderie, et le grand canal.

9 heure(s)
À partir de 150,00 €
8 heure(s)
À partir de 212,00 €

La tradition des jardins à la française

Parterre de broderie à la française

Les jardins de Versailles sont inspirés par ceux de Vaux le Vicomte, dessinés par Le Nôtre

Le parterre de broderie est un motif de la jardinerie française qui relève d’une réelle tradition. Géométriques, ils dessinent des arabesques de pelouses symétriques devant les édifices. On ne peut imaginer un jardin à la française sans un parterre de broderie ! Ceux qui figurent actuellement au château sont en réalité des reconstructions assez libres datant des années 1920. Ils ne sont donc pas tout à fait exacts. Cependant les gravures dont nous disposons aujourd'hui montrent que plutôt que d'être des pelouses encadrées de petits buissons, les parterres étaient à l'époque des dessins de pelouses vertes directement tracés sur le gravier.

9 heure(s)
À partir de 239,00 €
4 heure(s)
À partir de 120,00 €

Le grand canal, un exploit optique

Le grand canal, pleinement intégré dans la perspective des jardins du château de Versailles, est sans aucun doute la réalisation la plus célèbre d'André Le Nôtre. L'exploit du jardinier consiste à mettre en place une harmonie visuelle parfaite. En effet, le grand canal dispose de deux canaux latéraux de tailles différentes (respectivement 62 mètres et 80 mètres de large). La pièce d'eau en croix mesure quant à elle 23 hectares. La croix dessinée semble alors maladroite sur le plan par son asymétrie. Cependant il faut imaginer que lorsque le roi arrivait au niveau du bassin de Latone, tout semblait parfaitement harmonieux.

Vue sur le grand canal depuis le bassin de Latone

Cette prouesse technique est le fruit d'un travail de perspective optique ralentie pour donner dans un premier temps l'impression que le canal est beaucoup plus grand que dans la réalité. Enfin c'est grâce à l'anamorphose et à la technique de l'image distordue que le grand canal nous offre aujourd'hui un panorama inégalé pour une harmonie visuelle éblouissante.

Découvrez, après le faste des jardins de Versailles, le calme bucolique du Hameau de la Reine Marie-Antoinette.